• VEHICULES DE COLLECTION

    Le mercredi 31 juillet au château de Bogard
  • FLORILEGE 2024

    Découvrez les résultats !
    En savoir plus
  • EXPERTISES GRATUITES !

    Etes-vous riche sans le savoir ? Découvrez-le chaque lundi avec et sans rendez-vous et du mardi au samedi sur rendez-vous
    En savoir plus

L'œuf de Pâques

Samedi 15 Avril 2023 à 07h

L'œuf de Pâques


Si Amélie Poulain écrivait des chroniques, elle y verrait sans aucun doute un œuf de Pâques tombé du ciel... Ou alors un œuf déguisé en bouquet, ou un bouquet déguisé en œuf... En tout cas un objet un peu bizarre, transparent comme un rêve mais épais comme un mystère. De quoi s'agit-il exactement ? Karl Benz, commissaire-priseur installé à Plérin-sur-Mer, a levé le voile : non pas un œuf, malgré son évidente forme ovoïde, mais... une cave à champagne en cristal à décor de palmettes, avec pointes de diamant et draperies ! Une cave capable d'accueillir, précise notre vendeur, une bouteille et six flûtes. Bref, un lot inattendu qui sera présenté, ce samedi, dans une estimation de 80 à 120 €. Pourquoi s'y intéresser ? Parce qu'il faut toujours s'intéresser à l'inattendu, à la surprise, et à l'inespéré.

Une estimation de 80 à 120 € pour cet œuf qui est beaucoup plus qu'un œuf ! Petit bonheur des enchères qui sera proposé ce samedi, à Plérin.


"Voir, entendre, aimer. La vie est un cadeau dont je défais les ficelles chaque matin, au réveil", murmurait le poète Christian Bobin. Pour qui sait y regarder, les ventes aux enchères ne propose rien d'autre : défaire les ficelles ! Inventer des façons neuves de voir, d'entendre et d'aimer... Sinon, comment pourrions-nous expliquer que, de semaine en semaine, sur les terres du Grand Ouest, des milliers d'objets changent de propriétaire ? Comment pourrions-nous comprendre que des pièces d'argenterie dépareillées, des porcelaines plus ou moins nettes, des verres vieux de deux siècles, sortis d'une armoire ou d'un grenier, trouvent soudain pour 10, 20 ou 30 €, un nouvel acquéreur ? Car tel est bien ce miracle sans cesse répété : des lots réputés invendables, mais qui sont néanmoins achetés !
Jean Cocteau le disait volontiers : "Puisque ces mystères me dépassent, feignons d'en être l'organisateur." On imagine que c'est une formule dont se nourrissent les commissaires-priseurs au matin d'une vente ! Vendre l'invendable... Comme une magie, comme une féerie ! Ou comme une ficelle qu'on défait au réveil, le temps d'un sourire.
Christophe Penot
Karl Benz
Commissaire-priseur
12bis, rue Hélène Boucher
22190 Plérin

benz@karl-benz.com
02 96 75 03 36